La Révolte des Rois

Ils sont venus, ils ont vus, ils n’ont toujours pas vaincus. Les courses 3 et 4 du championnat Promokart se sont disputées ce dimanche à Mariembourg et nos quatre anti-héros n’ont toujours pas eu l’occasion de célébrer de victoire. Qu’à cela ne tienne, tous ont progressés (à des rythmes différents, certes) et deux d’entre eux ont même entamé la colonisation du podium. Cette fois c’est sûr, la machine est lancée !

Zoologues, vétérinaires ou encore ornithologues : quiconque s’intéresse un minimum à la cause animale sait que quand vient le printemps, nombreuses sont les espèces à se débarrasser de leur pelage d’hiver pour adopter une parure nettement plus adaptée aux conditions estivales. Ainsi libéré du plumage qui fit pourtant sa légende, notre Flying Piou Piou n’en n’a pas moins conservé tout son ramage. Deuxième de chacune des manches disputées, il occupe désormais également ce rang au classement général du Championnat. Et si la volaille la plus rapide de la Fédération Wallonie-Bruxelles finissait l’année avec une couronne sur la tête ? Vu l’ovation reçue lors de sa montée sur le podium final, la foule semble en tous cas déjà toute acquise à sa cause…

Gargamel, lui-aussi, se vêtait de noir…

Malheureux, le Prince Noir, au terme de la seconde course du week-end. Crédité de sa meilleure performance en carrière (5e position) acquise au terme d’une première manche de haute volée, le Prince a vécu une seconde course cauchemardesque, ponctuée d’une pirouette et soldée par une… dernière place finale. Oui, même derrière le Schroumpf du peloton qui pourtant n’avance pas nécessairement rapidement, comme n’a pas manqué de le lui signaler un Flying Piou Piou euphorique après ses bons résultats du jour. De là à rebaptiser notre Prince Noir en Gargamel, il n’y a qu’un pas que l’on ne franchira pas (encore), même si l’idée est là…

Adrien Niouwé et ses nombreux amis

On s’attendait à ce que ses récents écrits lui rapportent bon nombre de nouveaux amis, mais on n’imaginait certainement pas que notre Adrien Niouwé suscite à ce point un monologue du mécène le plus actif du sport automobile belge, auquel n’ont pas échappé les évolutions de nos quatre amis. D’une régularité exemplaire, Niouwé a cette fois conquis 2 sixièmes places qui lui permettent de porter son avance à 3 points par rapport au Prince Noir au classement du championnat. Entre ces deux-là, le prochain rendez-vous programmé sur le Raceway d’Ostricourt s’annonce déjà comme un tournant du championnat.

Bob Cramé

C’est au prix d’un dépassement en mode tracteur tondeuse que Bob Cramé a conquis son premier podium de la saison et s’est hissé au troisième rang provisoire du Championnat. Enfin capable de conserver sa concentration durant toute la durée d’une course, Cramé sait néanmoins que la partie ne sera pas simple face à un ce Michael Sch… qui lui rappelle vaguement un truc…

Situation au championnat :

1. COMPERE Kevin – 152
2. The Flying Piou Piou – 136
3. Bob Cramé – 122

3. SCHMIT Michael – 122
3. LAURENT Eric – 122
6. Adrien Niouwé – 114
7. Le Prince Noir – 111
8. BAY Louis – 106
9. DARTEVELLE Mickael – 80
10. Pilote sans visage – 55

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s