La vidéo de leurs premiers exploits

Est-ce un hasard si le reportage couvrant les premiers tours de roues de nos quatre amis s’ouvre par une image du Prince Noir ? Non, assurément !

Vous retrouverez ces images tant attendues via la vidéo qui figure ci-dessous, en vous rendant directement à 17’29″…

Pour les reconnaitre :

Bob Cramé : n°2
Adrien Niouwé : n°10
Le Prince Noir : n°16
The Flying Piou-Piou : Aucun n° nécessaire

Advertisements

Leurs courses en images

20130320201719-8351cbd1Les photos des premières aventures du Prince Noir, du Flying Piou-Piou, de Bob Cramé et d’Adrien Niouwé peuvent désormais être consultées sur le site Internet de Kart-Im.

Une chose est certaine, vous reconnaitrez tous le Flying Piou-Piou au premier coup d’oeil !

Lien direct : http://www.kart-im.com/gallery/index.php?/category/71&display=medium

Attention, ils reviennent !

Chers amis, réjouissez-vous : c’est désormais officiel, le Prince Noir et ses acolytes, le Flying Piou-Piou, Bob Cramé et Adrien Niouwé reprendront la piste à quatre reprises cette saison.

Voici leur calendrier :

–          le 28 avril : Mariembourg
–          le 4 août : Ostricourt (F)
–          le 8 septembre : Spa-Francorchamps
–          le 27 octobre : Mariembourg

Et si vous l’osez, n’hésitez pas et rejoignez-les dans leurs trépidantes aventures. Action et fous rires garantis !

Toutes les infos se trouvent ici : http://www.kpevent.net/index.php?option=com_content&view=article&id=127:promokart&catid=1:latest-news&Itemid=18

Panique à Macau (enfin, à Mariembourg) !

prince noirAccompagnés du Prince Noir, les trois membres du Team Leader sont restés fidèles à leurs habitudes en ne remportant pas la moindre course, ce dimanche, à Mariembourg.

Le 13 n’était pas au départ et pour tout dire, ils n’étaient même que onze à figurer sur la liste des engagés de la catégorie Promokart, ce dimanche à Mariembourg, pour le premier meeting karting ASAF de la saison. Pour le grand défi qu’ils s’étaient lancés, Bob Cramé, Adrien Niouwé, Flying Piou-Piou et le Prince Noir n’imaginaient assurément pas avoir à affronter pareil cirque infernal. Pensez donc, un circuit à découvrir, des machines inconnues et par-dessus tout, une météo particulièrement instable ont rendu le tracé glissant à souhait, davantage même que s’il y avait eu de l’huile sur la piste.

Après avoir fait route de nuit, les casse-cou ont vécu une véritable histoire de fou. Versés dans la catégorie poids lourds regroupant les pilotes de plus de 70 kilos, ils ont cru vivre un cauchemar lorsque leur première montée en piste s’est effectuée sous la pluie. Il fut d’ailleurs même question de série noire lorsqu’après une séance qualificative disputée sur piste sèche, la pluie s’est à nouveauté invitée avant le départ de chacune de leurs deux courses.

Heureusement pour eux, le galérien, tout de rouge vêtu et par ailleurs lauréat des deux courses disputées dans sa propre catégorie, n’a pas hésité à venir leur prodiguer de précieux conseils avant le départ de chacune de leurs manches. S’il n’a jamais été champion du monde, il a quand même déjà remporté une manche du WRC. Bien sûr pas l’épreuve disputée dans l’enfer du safari, certes, mais quand même !

S’ils ne se sont pas imposés – la faute à quelques hors-piste en enfer et malgré un Rush de tous les instants – l’un deux à néanmoins réussi un concerto pour pilotes qui l’a finalement amené sur la troisième marche du podium final.

Avant d’espérer pouvoir devenir le caïd de Francorchamps pour peut-être décrocher le sponsor tant attendu,  les quatre pilotes espéreront sonner la révolte des rois fin avril à Mariembourg puis début août sur le sol français. Et si Steve et Julie ne devraient pas les rejoindre dans cette compétition, le pilote sans visage pourrait bientôt être des leurs, tout comme les jeunes loups de leur cercle de connaissance